La christité

l_Orant et la colombe

 

« L'Évangile s'est pensé et vécu d'abord en chrétienté puis il s'est pensé et continue de se penser comme christianisme.

   Je dis que les temps seraient venus qu'il se pensât comme christité, c'est-à-dire comme cette présence non comptée, non calculée, répandue dans les hommes, cette possibilité de bon et de bien, d'ouverture. C'est cela qui est à viser.

   Pour l'instant ce n'est qu'un mot, mais il faut voir ce que ça suppose comme modifications, comment cela me permet de me tenir dans une continuité authentique avec la création de quelque chose de neuf. »[1]

 « L'Évangile n'est pas une parole qui s'ajoute ce qu'on sait déjà. C'est une parole qui nous reconduit à une profondeur de nous-mêmes que nous ne connaissons  pas nativement. »

 

Ce blog contient les transcriptions de conférences et de rencontres animées par Jean-Marie Martin.

Prêtre, théologien et philosophe, il connaît en profondeur les œuvres de saint Jean, de saint Paul et des gnostiques chrétiens du IIe siècle qu’il a passé sa vie à méditer.



[1] Ceci est un extrait d'une session animée par Jean-Marie Martin à Nevers. Le texte complet sera sur le blog ultérieurement