Mise en garde

 

Sur ce blog nous vous proposons des transcriptions de conférences et de rencontres animées par Jean-Marie Martin, transcriptions réalisées à partir d'enregistrements. Il a bien voulu nous donner son accord et est venu voir le blog lors de sa création, mais depuis, il va rarement voir ce que nous y mettons[1]. Or nous mettons progressivement la transcription de sessions complètes qui ont fait l'objet de tirages sur papier que J-M Martin a parcourus (en général il ne relit pas en détail), mais nous mettons aussi des extraits (repères de lecture, thèmes...) qu'il n'a pas vus.

Par ailleurs nous avons le souci d'une transcription aussi fidèle que possible. Néanmoins, le passage de l'oral à l'écrit entraîne d'inévitables modifications. Pour la clarté de la lecture, nous ajoutons les titres et les paragraphes qui n'existent pas dans le développement oral, en essayant de mettre en relief l'organisation de la pensée. Nous rencontrons des difficultés liées au style dont il faut parfois donner un équivalent plutôt qu’une transcription exacte, en prenant garde à ne pas en altérer la pensée. Certaines de ces difficultés n’ont pu être résolues de façon satisfaisante : dans quel cas faut-il mettre une majuscule à certains mots comme résurrection ou comme pneuma (il peut désigner l'Esprit Saint) ? Ce n'est pas toujours clair et il y a certainement des choix de notre part qui sont discutables. D'autre part nous avons en général (mais pas toujours) appliqué de nouvelles règles de transcription des termes grecs pour tenir compte du fait que la majorité des lecteurs ne connaissent pas le grec.

Assez souvent nous avons ajouté des notes pour éclairer ou préciser certains passages. Souvent ce sont des extraits d’interventions de J-M Martin où il apportait lui-même un éclairage sur un point difficile. Quand l'origine des notes n'est pas précisée, c'est qu'elles sont de notre rédaction. Quoi qu'il en soit, il faut nous excuser des erreurs que nous avons pu commettre et dont Jean-Marie Martin n'est évidemment pas responsable.

Pierre et Jean, Eugène Burnand musée d'orsay

Certains d'entre vous auront peut-être des difficultés à entrer dans ce qui est dit, comme en témoigne la présentation d'Yvon le Mince lors d'une série de conférences au Forum 104[2] :

« Parmi ceux qui écoutent Jean-Marie Martin, il y a différents profils. Certains l'écoutent et tout d'un coup la grâce leur tombe dessus – je ne sais pas s'il faut dire la grâce martinienne – donc ils ont un flash et c'est parti, c'est le coup de foudre. Et puis il y en a d'autres pour lesquels c'est un peu comme un apprentissage : ils vont prendre un certain temps, venir deux, trois ou quatre mois pour entrer peu à peu dans la façon de s'exprimer et de voir les choses qui est propre à Jean-Marie. »

Jean-Marie Martin ne nie pas cette difficulté pour ceux qui l’écoutent : elle est normale et même souhaitable. Le trouble met en recherche et c’est en marchant qu’on s’approprie peu à peu un langage qui nous est étranger.

Nous vous souhaitons de trouver dans ce blog de quoi éclairer et enrichir votre approche de l'Évangile qui est la Belle annonce[3].

                                                                 Christiane Marmèche, Colette Netzer

 

P. S. Pour rendre certains de ceux qui sont autour de J-M Martin présents sur le blog, plusieurs messages ont été mis : témoignages d'Yvon le Mince, de soeur Paule Farabollini  (tag témoignages) ; messages sur J-M Martin et son ami peintre Mathigot (tag  peinture arts) ;  écrits de Régine du Charlat, et articles de Joseph Pierron (tag Échos à JMM)... Ils n'ont pas la même place que ce qui est dit par J-M Martin, c'est pourquoi ils figurent dans la rubrique "Présentation".



[1] J-M Martin n'a pas d'ordinateur et ne va jamais sur internet.

[2] Le Forum 104 est un centre culturel situé 104 rue de Vaugirard à Paris 6ème. Il se définit comme un lieu de rencontre entre expérience chrétienne et nouvelles quêtes spirituelles.

[3] J-M Martin parle de l'Évangile au singulier en le distinguant des évangiles, le mot évangile signifiant "belle annonce" ou "bonne nouvelle".