Le numéro 30-31 de la revue Le Cercle Herméneutique vient de paraître sous la direction de Jean-Jacques Alrivie, il a pour titre L'homme intérieur et son discours. L'article de Jean-Marie Martin, "L'homme intérieur chez saint Paul" a été mis en forme par Christiane Marmèche à partir de plusieurs interventions de J-M Martin. C'est un thème qu'il a abordé à de nombreuses reprises, parfois avec le thème de "l'homme nouveau", vous en trouvez des exemples dans le tag  thèmes chez st Paul. Les contributions des autres auteurs de la revue sont elles aussi intéressantes, vous avez la liste ci-dessous.

 Le Cercle Herméneutique éditeur
Collection Phéno
Société française d'Anthropologie Phénoménologique et d'Herméneutique Générale

Ventes sur le site  http://www.vrin.fr/L'homme intérieur et son discours
ou Commandes par correspondance : 8 avenue Gabriel Péri 95 100 Argenteuil  (Cf. http://www.hermeneutique.fr/)
 Achat librairie Vrin, 6 place de la Sorbonne, Paris, tél 01 43 54 03 47

Voici :

  • Une présentation faite par Georges Charbonneau, président du Cercle Herméneutique,
  • Le sommaire,
  • La 4e de couverture.

 

L'HOMME INTÉRIEUR ET SON DISCOURS

Le dialogue de l'âme avec elle-même

Sous la direction de Jean-Jacques Alrivie

ISSN 1762-4371   220 p.  23 Euros

 

 

 

L'homme intérieur et son discoursOnt contribué à ce numéro double :

Françoise Dastur, Juliette de Dieuleveult, Éliane Escoubas, Jean-Jacques Alrivie, Mathieu Eychenié, Jean Greisch, Jean Lauxerois, Jean-Marie Martin, Magali Roques, Karl Sarafidis, Gérard Ulliac et Georges Charbonneau

 

Présentation de Georges Charbonneau :

L'homme intérieur et son discours : ce recueil d'études auquel ont participé outre des noms majeurs comme ceux de Françoise Dastur, Éliane Escoubas, Jean Greisch, Jean Lauxerois, Jean-Marie Martin, une pléiade de jeunes chercheurs qui font déjà parler d'eux, a pour objet de montrer cette chose très simple : en dépit des dénonciations comme illusoires de la notion d'homme intérieur et des notions afférentes (comme celle de vie intérieure ou de moi intérieur, venues de certaines plumes de la phénoménologie et d'autres qui peuvent se ranger sous la bannière de Wittgenstein ou de la philosophie analytique), ces dénominations que l'on trouve depuis Platon et que l'on voit resurgir spontanément au moins jusqu'à Bergson, en passant, entre autres, par Paul et Augustin, ont leur profonde raison d'être, car elles formulent, suivant le génie de la langue qu'écrivent ces penseurs, un type de rapport essentiel que l'homme entretient avec lui-même dans son rapport foncier avec ce qu'on appelle parfois le monde extérieur ; il en va, en vérité, dans ce dialogue intérieur de l'âme avec elle-même, de sa nature d'être au monde !

 

 

SOMMAIRE

 

 Pour servir d'introduction. L'homme intérieur et son discours.
Par Jean-Jacques Alrivie

 Chapitre 1 : Bergson et la phrase intérieure
Par Karl Sarafidis

 Chapitre 2 : L'homme intérieur chez saint Paul
Par Jean-Marie Martin

 Chapitre 3 : L'âme « rassemblée en elle-même » du Phédon de Platon
Par Jean-Jacques Alrivie

 Chapitre 4 : La physique heideggérienne du salut. Les deux intériorités du Dasein
Par Mathieu Eychenié

 Chapitre 5 : L'homme intérieur dans les Confessions de saint Augustin
Par Juliette de Dieuleveult

 Chapitre 6 : le langage mental d'après Guillaume d'Ockham
Par Magali Roques

 Chapitre 7 : « Verbum mentis » : ce qu'on dit « entre quatre yeux »
Par Jean Greisch

 Chapitre 8 : Le monde de Husserl. Éléments pour une description phénoménologique de la présence
Par Éliane Escoubas

 Chapitre 9 : Intériorité et extériorité dans le romantisme allemand
Par Françoise Dastur

 Chapitre 10 : L'invention de l'homme intérieur à l'épreuve de la folie d'Ajax
Par Jean Lauxerois

 Chapitre 11 : Intériorité. Accomplissement de soi et liberté à l'épreuve de la psychopathologie et des neurosciences
Par Gérard Ulliac

 Chapitre 12 : Dialogue intérieur et hallucination
Par Georges Charbonneau

 Présentation des auteurs

 

Quatrième de couverture

 

 

L'homme intérieur et son discours, 4e de couvertureIl y a peu de temps se vit donné, à l'oral d'un concours d'une Grande École parisienne, le sujet suivant : « Savez-vous que vous avez une âme ? », ce qui impliquait une sorte d'état des lieux où la notion même d'âme et, avec elle, celle d'homme intérieur, avait été bannie par la plupart de ceux qui tenaient le devant de la scène philosophique, si on ose cette alliance de mots. Nous donnions, au contraire, qu'il ne fallait pas considérer les questions qui s'agitaient, depuis Platon jusqu'à Heidegger en passant par, entre autres, Paul, Augustin, les Romantiques allemands et Bergson autour de ces notions, comme le résidu d'une illusion « dépassée », mais qu'elles avaient toujours leur raison d'être, ainsi que les termes mêmes dans lesquels elles avaient été posées, et aujourd'hui plus que jamais peut-être, vu que leur « oubli » était lourd de conséquences. C'est ce sur quoi se sont accordés les penseurs de tous âges qui ont bien voulu participer à l'édification de ce numéro spécial du Cercle Hermétique, intitulé L'homme intérieur et son discours. Qu'ils soient remerciés d'avoir ainsi contribué, nous l'espérons, à remettre en question (au moins pour quelque temps, car les préjugés renaissent périodiquement), une façon de voir qui tend à priver notre époque d'une orientation méditative dont le défaut se fait sentir, non seulement chez les individus, mais dans les collectivités dont chacun est une partie constituante.