04 novembre 2013

La question « Où ? » chez Jean. La distinction intelligible/sensible interdit une vraie symbolique

A propos de Jésus, la question première qui est posée par nous aujourd'hui en Occident, est construite sur « qu'est-ce qu'il est ». Or dans l'évangile elle est construite sur « d'où il vient », ce qui change tout. C'est ce thème que développe Jean-Marie Martin dans cette méditation extraite d'une session : tout d'abord il parcourt l'évangile de Jean en pointant les lieux où la question "Où ?" est ce qui régit le texte, puis il développe les conséquences de cette différence entre pensée occidentale et pensée évangélique. Pour lire,... [Lire la suite]

02 novembre 2016

L'Évangile met à mal les distinctions de l'Occident : cognitif/affectif, intelligible/sensible

  Ce texte rassemble des réflexions de Jean-Marie Martin faites lors de plusieurs sessions (c'est un peu modifié au 2° pour une présentation plus claire[1]). De nombreux passages viennent de la session "Jean 6, Pain et parole" (tag JEAN 6). Il y a des redites, et les mêmes notions reçoivent plusieurs éclairages différents. Bien entendu ici il est question de l'Évangile comme dynamisme originel, et il faut bien le distinguer du christianisme tel que dans son histoire occidentale, y compris dogmatique[2]. Pour lire,... [Lire la suite]
21 janvier 2017

La notion de "nature" en philosophie et en christianisme au cours des siècles ; retour à l'Évangile

Les définitions de la théologie font partie du bagage chrétien : la Trinité c'est une seule nature et trois personnes, le Christ c'est deux natures (nature humaine, nature divine) et une seule personne (la personne divine à qui il arrive de "s'incarner"…). Énoncées aux IVe-Ve siècles elles avaient un sens puisqu'elles répondaient à des questions d'une époque, mais du fait que ces questions ne sont plus les nôtres et que le langage a bougé, ces définitions nous empêchent d'entendre l'Évangile. J-M Martin en parle souvent, il explique... [Lire la suite]
21 janvier 2017

La notion de "personne" en philosophie et en christianisme au cours des siècles ; retour à l'Évangile

Les définitions de la théologie font partie du bagage chrétien : la Trinité c'est une seule nature et trois personnes, le Christ c'est deux natures et une seule personne. Énoncées aux IVe-Ve siècles elles répondaient à des questions d'une époque, mais du fait que ces questions ne sont plus les nôtres et que le langage a bougé, ces définitions empêchent d'entendre l'Évangile et sont gênantes dans notre rapport à Dieu. J-M Martin en parle souvent en montrant la perte qu'il y a à penser en termes de nature et personne et propose des... [Lire la suite]
23 avril 2017

La pensée de Thomas d'Aquin Ses apports positifs et négatifs par rapport à l'Évangile

Ce qui est dit de Dieu dans l'Écriture et ce qui est dit de Dieu dans notre culture archaïque (chez Platon, chez Aristote, nous en héritons, que nous le sachions ou non) ne sont pas tellement compatibles. Une synthèse a été tentée au Moyen Âge, par saint Thomas d'Aquin. C'était un bel essai, ce qui a été fait de mieux sans doute ici. De nos jours, il est temps de marquer la différence entre la dogmatique et l'Écriture, c'est un travail précieux, un travail positif qui n'est pas polémique, et c'est une tâche que Jean-Marie Martin s'est... [Lire la suite]
Posté par sangaku à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :