Voici la transcription d'une session animée en septembre 2007 par Jean-Marie Martin :.

Présence et/ou absence de Dieu d'après les chapitres 14 à 16 saint Jean
En quel sens les disciples ont-ils fait une expérience de Dieu ?
En quel sens pouvons-nous, nous-mêmes, aspirer à une telle expérience ?

Vous trouvez ci-après :

  • des fichiers téléchargeables
  • des liens vers les différents chapitres et deux messages de base
  • la présentation de la session et de la transcription
  • la table des matières de la transcription

 

Voici plusieurs fichiers téléchargeables :

  • un fichier pdf ne contenant que le titre, la table des matières et la présentation  : Jn_14_a_16_Titre_Presentation_index ;
  • deux fichiers pdf avec la totalité de la transcription, titre et table des matières, prêts pour un tirage sur papier en recto-verso avec reliure de 1 cm : Jn_14_a_16_Partie_1 ; Jn_14_a_16_Partie_2.
  • la même chose en un seul fichier docx (attention, la mise en page bouge parfois lors du téléchargement) : Jn_14_a_16 .

Voici les liens vers les chapitres et deux messages de base :

 

JEAN 14-16 : Présence et/ou absence

Présentation de la transcription par C. Marmèche et C. Netzer

 

Jean-Marie Martin, chercheur en théologie et philosophie, a exercé jusqu'en 1993 à l'Institut Catholique de Paris comme enseignant et directeur de département. Parmi ses activités de retraite, il poursuit ses travaux sur les textes du Nouveau Testament et les commentaires des premiers siècles. Il en présente une lecture en divers lieux au cours de sessions ou de conférences programmées sur l'année.

Une session s'est tenue du 24 au 30 septembre 2007 à l'Arc-en-Ciel, lieu de rencontre situé à Saint-Jean-de-Sixt en Haute-Savoie, sur le thème Présence et/ou absence de Dieu. La présentation de la session était la suivante :

Présence et/ou absence de Dieu d'après les chapitres 14 à 16 saint Jean
En quel sens les disciples ont-ils fait une expérience de Dieu ?
En quel sens pouvons-nous, nous-mêmes, aspirer à une telle expérience ?

La transcription de cette session a été faite une première fois sous forme de cahier pour diffusion auprès des participants et des personnes qui connaissaient J-M Martin. Elle a été modifiée pour la diffusion sur le blog "La christité". En particulier de nombreuses notes renvoient à des messages parus sur le blog, les liens pour avoir accès directement à ces messages étant les textes soulignés en bleu très foncé.

L'intérêt du parcours proposé ici va au-delà d'une simple compréhension immédiate de quelques textes. Comme il le fait souvent, J-M Martin nous offre de découvrir ou de redécouvrir ce qui fait l'originalité de sa lecture du Nouveau Testament. Mais cette fois, il aborde la question de l'absence/présence de Dieu à travers la notion d'expérience. C'est une démarche aussi audacieuse qu'originale. Le recentrage exigeant fait sur le texte de saint Jean nous oblige à réentendre entièrement ce que nous dit l'Évangile du rapport de la mort à la vie, de l'absence à la présence. Nous n'avons pas LA réponse aux questions que nous posent ces mots, mais nous avons appris à nous défaire des mauvaises questions posées par notre culture native. Du moins sommes-nous en chemin pour le faire et pour adopter la bonne attitude devant le texte de l'Évangile.

 Comme le dit J-M Martin à la fin de la session : « Nous sommes jetés en avant de notre avoir à être qui est de connaître Dieu comme il nous connaît. Nous sommes jetés en avant, ce qui ouvre cette autre dimension qui est aussi une dimension d'expérience, mais, dans son titre propre, une expérience d'attente. Nous l'appelons, par exemple, l'espérance, qui est toujours liée, surtout dans le vocabulaire paulinien, avec la notion de patience (hupomonê), endurer, patienter, attendre. C'est l'ouverture d'un attendre. Alors, de même que la foi n'est pas l'écouteadéquate à son objet,de même l'espérance, au sens théologal du terme, est une attente sans objet : attendre je ne sais quoi. « Tu ne sais. » C'est un attendre pur, une dimension d'un attendre pur. La foi est l'affirmation d'un "je ne sais"… »

Il nous reste à dire à Jean-Marie Martin toute notre gratitude.

 

II TABLE DES MATIÈRES

 

Présentation

Chapitre I. Jn 14, 1 -16. Présence quadriforme ; premiers dialogues

Présence et - ou absence de Dieu d'après Jn 14-16, par J-M Martin

        1)    Présentation du parcours
        2)  L'énoncé thématique (Jn 14, 15-16)
            a) Réflexions préliminaires
            b) Jn 14, 15-16. La présence quadriforme
        3) Premiers dialogues entre Jésus et ses disciples (Jn 14, 1-16)
            a) Le processus à quatre termes inauguré par le trouble
            b) L'annonce du départ de Jésus (Jn 13, 36-38)

            c) Premier dialogue entre Jésus et ses disciples (Jn 14, 1- 7)
            d) La question de Philippe et le discours de Jésus (Jn 14, 8-16)

 Chapitre II. Réflexions autour de l'expérience. Lecture de Jn 14, 16-31

    I -  Réflexions autour de l'expérience  
        1) Expériences au sens banal, philosophique et autres 
            a) Expérience au sens banal
            b) Expérience au sens philosophique
            c) Autres emplois du mot expérience
        2) Un témoignage de Thérèse d'Avila dans le Château de l'âme
        3) Questions soulevées à propos de l'expérience
    II – Jn 14, 16-31. Discours d'adieu
        1) Réflexions préalables
            a) Le chapitre 14 comme arkhê des autres chapitres
            b) Précisions sur les quatre noms de la Présence
        2) Lecture des versets 16 à 31
   III - Questions- Réponses

 Chapitre III. Réflexions sur la notion de présence. Lecture partielle de Jn 15

    I -  Réflexions sur la notion de présence
    II – Approche partielle de Jn 15, 1-17 : Parabole de la vigne
        1) Recherche du verbe dominant
        2) Quelques éléments des versets 1-2 et 9-17
            a) Versets 1-2. Vigne, vigneron et sarments
            b) Versets 9-17.Le thème principal de l'agapê ; la joie
        3) La situation historique et le moment de l'écriture
    III - Jn 15, 18-27 : Haine du monde et venue du paraclet
        1) Versets 18-25. Haine du monde pour Jésus et les siens
        2) Versets 26-27. Venue du pneuma-paraclet
    IV - Questions-réponses

 Chapitre IV. Pneuma, tristesse et joie. Jn 16, 1-20 et autres textes

    I - Place et dons de l'Esprit (du pneuma)
        1) Précision sur la place de l'Esprit
        2) Foi, espérance et agapê, trois dons de l'Esprit en 1 Cor 13, 13
    II - Jn 16, 1-16. Détresse annoncée et venue de l'Esprit
    III - Jn 16, 16-20. Énigme ; tristesse et joie
        1) Versets 16-19. La phrase énigmatique
            a) Lecture des versets 16-19
            b) Le processus mis en œuvre par l'énigme
            c) Verset 16. La phrase énigmatique
            d) Détour par Jn 20 : Marie-Madeleine (v. 11-17) puis Thomas et Jean
        2) Verset 20. La thématique de la joie et de la tristesse
    IV - Questions-réponses autour de trois passages lus en groupes
        1) Premier groupe : Jn 14,12-17
        2) Deuxième groupe : Jn 15, 12-17
        3) Troisième groupe : Jn 15, 20-25

 Chapitre V. Jn 16, 20-33 et Jn 17, 1-3. Reprise de la question initiale

    I - Lecture commentée de Jn 16, 20-33 et Jn 17, 1-3
        1) Jn 16, 21-33. Fin du discours de Jésus à ses disciples
        2) Jn 17, 1-3. Début de la grande prière du Christ
    II - Reprise de la question initiale
        1) Parcours général
        2) Présence et/ou absence de Dieu
        3) L'expérience apostolique (1 Jn 1, 1-2)
        4) Notre expérience
    III - Questions-Réponses
   Derniers échanges