La symbolique Ciel/Terre se rencontre dans de nombreuses traditions. Comment se laisse-elle lire dans la première tradition christique, chez Jean, Paul et dans les écrits du IIe siècle ? La distinction entre ciel et terre a donné lieu à bien des méprises au cours de notre histoire, par exemple à une dépréciation du terrestre. Comment lever ces méprises ?

C'est à ces questions que Jean-Marie Martin a répondu lors des cinq rencontres qui ont eu lieu au Forum 104 à Paris en 2008-2009. Vous trouvez dans ce message et les quatre suivants la transcription de ces rencontres.

 

CIEL TERRE

par Jean-Marie MARTIN

Cycle de rencontres au Forum 104 en 2008-2009

 

Ciel-Terre par J-M Martin

Dans ce message figurent :

  • Des fichiers à télécharger.
  • La liste des chapitres de la transcription avec des liens vers chacun.
  • La présentation du cycle de rencontres et de la transcription par Christiane Marmèche et Colette Netzer (c'est la présentation qui figure dans la transcription complète disponible en fichier docx et pdf)
  • La table des matières (elle figure avec les pages correspondantes dans les fichiers pdf et docx).

 

En tout début voici plusieurs fichiers téléchargeables :

  • un fichier pdf contenant le titre, la table des matières et la présentation  : CIEL_et_TERRE__titre_presentation_index ;
  • deux fichiers pdf avec la totalité de la transcription, titre et table des matières, prêts pour un tirage sur papier en recto-verso avec reliure de 1 cm : CIEL_et_TERRE_Partie_1 ; CIEL_et_TERRE_Partie_2. (mais les lliens internet ne sont pas actifs)
  • la même chose en un seul fichier docx (attention  : si vous téléchargez simplement en faisant clic droit, la pagination risque de changer ; il est donc préférable de cliquer sur le lien, donc clic gauche pour ouvrir le fichier car il s'affiche avec la bonne pagination, et ensuite de faire "enregistrer sous") : CIEL_et_TERRE.

 

Liste des chapitres avec des liens vers chacun.

 

Présentation du cycle et de la transcription

par Christiane Marmèche et Colette Netzer

 

Le Forum 104, centre culturel situé 104 rue de Vaugirard à Paris 6ème, offre un lieu de rencontre entre expérience chrétienne et nouvelles quêtes spirituelles. Son équipe d'animation a invité Jean-Marie Martin, chercheur en théologie et philosophie, à venir y présenter son approche des textes du Nouveau Testament et de leurs commentaires des premiers siècles. Son parcours-méditation correspond en effet au projet du Forum de création d'un espace d'échange entre les recherches spirituelles accueillies toute l'année dans ses onze salles.

Le thème général de l'année 2008-2009 choisi par l'équipe d'animation du Forum était : De la terre aux étoiles ou : Atteindre les étoiles sans quitter la terre.

Dans ce cadre, Jean-Marie Martin a intitulé son séminaire : Ciel et terre. En voici la présentation :

« La symbolique Ciel/Terre se rencontre dans de nombreuses traditions. Comment se laisse-elle lire dans la première tradition christique, chez Jean, Paul et dans les écrits du IIe siècle ? La distinction entre ciel et terre a donné lieu à bien des méprises au cours de notre histoire, par exemple à une dépréciation du terrestre. Comment lever ces méprises ? ».

Le séminaire s'est organisé autour de cinq soirées entre novembre et mars, partagées entre exposés et échanges. J-M Martin a proposé une méthode de lecture exigeante qui faisait appel à plusieurs reprises aux grands lecteurs des évangiles que furent les premiers valentiniens.

Lors de la transcription les cinq séances ont été regroupées en quatre chapitres. Malgré un certain entrainement à la transcription acquis au fil des années, nous renouvelons nos mises en garde : le passage de l'oral à l'écrit entraîne d'inévitables modifications. En particulier le jaillissement de la phrase peut avoir besoin d'être discipliné. Les titres et les paragraphes sont ajoutés pour la clarté de la lecture. Des notes de bas de page viennent parfois enrichir ou éclairer le texte principal. Elles sont de nous pour la plupart. Sinon, nous indiquons leur origine ou leur auteur. Les termes grecs sont transcrits selon les règles actuelles sauf exceptions. Il faut nous excuser des erreurs que nous avons pu commettre et dont J-M Martin n'est évidemment pas responsable.

La transcription de cette session a été faite une première fois en 2008 sous forme de cahier pour diffusion auprès des participants et des personnes qui connaissaient J-M Martin. Elle vient d'être modifiée dans sa présentation pour la diffusion sur le blog "La Christité".

Nous vous souhaitons une bonne lecture.

 

Table des matières

 

 

ciel terre, Frank LalouChapitre I – Approches.                                                             
      1) Introduction.
      2) Interventions et réponses.

Chapitre II – "Ciel et terre" chez saint Jean.              
    Travail préparatoire : lecture néo-testamentaire.
         Comment entendre : Dieu fit le ciel et la terre ? (Gn 1)
         Comment entendre le mot "cieux" dans le Notre Père.
         Le ternaire ciel/terre/homme à la naissance de Jésus (Lc 2, 14).
    I - Le Baptême du Christ : Voix du ciel et voix de la terre.
       1) Éléments constitutifs du Baptême à travers les textes.
           a) Les traits du Baptême chez Marc.
           b) Le Prologue de Jean et les épiphanies de la gloire.
           c) Traits communs aux trois épiphanies.
           d) Présence des témoins au Prologue et à la Transfiguration.
       2) Structure et articulations du texte de Jean.
           a) Le texte de Jean dans son rapport à la Genèse.
           b) La dyade comme principe d’articulation.
           c) Les deux voix et le rapport ciel-terre.
       3) Le traitement de la Parole dans la Genèse et au-delà.
           a) Le déploiement de « Dieu dit » en Gn 1.
           b) Le thème de la falsification de la Parole chez saint Paul.
           c) Phonê et klêsis dans les premiers écrits chrétiens.
       4) Voix de la terre et voix du ciel.
           a) Jean-Baptiste : la voix de la terre (Jn 3, 26-34).
           b) La vérité se tient entre le témoignage de deux (Jn 8, 16-18).
           c) Deux expressions qui disent le même.
       5) Les articulations premières : le générationnel et le conjugal
           a) Jean-Baptiste : l'ami de l'époux.
           b) La symbolique nuptiale.
           c) Penser le premier deux.
           d) L'entrée du péché et ses dérivations en Rm 1.
       6) Dé-chosaliser le rapport ciel-terre.
           a) L'analogie de proportionnalité.
           b) Le rapport ciel-terre comme configuration a priori.
    II - L'intervalle entre ciel et terre en saint Jean.
       1) Les deux formes de l'intervalle.
           Première forme : Emplir, habiter...
           Deuxième forme : Monter / descendre.
       2) L'axe ciel-terre : trois lieux en saint Jean.
           a) Les anges sur l'échelle (Jn 1, 50-51).
           b) Naître d'en haut, être exalté sur la croix (Jn 3 et Jn 12).
           c) La prière, trajet de l'œil vers le ciel (Jn 17, 1).
       3) La prière nous configure à l'Évangile.
           a) L'homme debout. L'Orant.
           b) Le signe de croix.
           c) L'extension des mains (Odes de Salomon).

 Chapitre III – Ciel et terre chez saint Paul (Col 1, 15-20)
       1)  Image de Dieu, principe de la totalité, visible de l'invisible (v. 15a).
       2) Premier-né de toute la "création" (v. 15b).
       3) En Christ pro-duction de la totalité (v. 16).
       4) Création et démiurgie.
       5) Christ et totalité (v. 17-19).
       6) Faire la paix par le sang de sa croix (v. 20).
       7) La primauté du Christ sur les anges et les hommes.
       8) L'expérience christique de Paul au troisième ciel.

 Chapitre IV – L'angélologie.
       Vocabulaire angélique et fonctions des anges.
   I – L'angélologie catéchétique de saint Irénée (IIe siècle). 
          Démonstration de la prédication apostolique nos 8 à 10.
   II - L'angélologie valentinienne.
       1) Parcours à travers les trois lieux fondamentaux :
           Abîme, Plérôme, Hors-Plérôme.     
       2) Parcours : de l'Abîme au Hors-Plérôme.
           a) Le Plérôme comme nommable de l'in-nommable.
           b) Le déploiement du Nom en multiples dénominations.
           c) Démembrement du Nom et ouverture du Hors-Plérôme
           d) Intervention du couple Christos-Pneuma.
           e) Autres dénominations : éons, anges, logoï (paroles).
    Bref regard sur les deux premiers parcours.
       3) Troisième parcours : l'angélologie.
       4) Extraits de Théodote nos 2-3, 21-22, 35-36.
Quasi conclusion.