Une retraite de sept jours animée par Jean-Marie Martin a eu lieu à Nevers dans l'espace Bernadette en juillet 2010. Le sujet traité est "signe de la croix, signe de la foi". Les réflexions sont allées dans deux sens : 1/ "le signe de la croix", c'est-à-dire de quoi la croix est-elle le signe, ce qui implique le sens, la signification, la symbolique de la croix. Ceci est développé à partir de l'Écriture. 2/ "le signe de croix", c'est-à-dire la gestuelle dont la signification plonge radicalement dans l'étude de l'Écriture.Voici la transcription de ce qui a été dit faite par Christiane Marmèche et Colette Netzer avec quelques ajouts (en particulier toutes les notes ont été ajoutées). Certains extraits en sont déjà parus sur le blog.

 Le tag de cette transcription est . D'autres messages sur la croix et le signe de croix figurent dans le tag croix.

Dans ce message figurent :

  • Des fichiers à télécharger.
  • La liste des chapitres de la transcription avec des liens vers chacun.
  • La présentation de la session et de la transcription par Christiane Marmèche et Colette Netzer (c'est la présentation qui figure dans la transcription complète disponible en fichier docx et pdf) avec une liste d'autres messages qui complètent ce qui a été commenté.
  • La table des matières (elle figure avec les pages correspondantes dans les fichiers pdf et docx).

 En tout début voici plusieurs fichiers téléchargeables :

  • un fichier pdf contenant le titre, la table des matières et la présentation  : Signe_de_la_croix_titre__index__pr_sentation ;
  • trois fichiers pdf avec la totalité de la transcription, titre et table des matières, prêts pour un tirage sur papier en recto-verso avec reliure de 1 cm  : Signe_de_la_croix_Partie_1Signe_de_la_croix_Partie_2Signe_de_la_croix_Partie_3 ;
  • la même chose en un seul fichier docx (attention  : si vous téléchargez simplement en faisant clic droit, la pagination risque de changer ; il est donc préférable de cliquer sur le lien, clic gauche, pour ouvrir le fichier car il s'affiche avec la bonne pagination, et ensuite de faire "enregistrer sous") : Signe_de_la_croix.

Signe de la croix par J-M Martin

Liste des chapitres avec des liens :

 N B. On trouve cette liste grâce au tag , on la trouve aussi dans le menu horizontal du blog dans la colonne SESSIONS (Croix, signe de croix)

 

 

Présentation de la retraite et de la transcription par C. Marmèche et C. Netzer

 

Voici la transcription de la retraite de sept jours qui a eu lieu à Nevers dans l'espace Bernadette en juillet 2010 et qui était animée par Jean-Marie Martin. Le sujet traité est "signe de la croix, signe de la foi". Ce titre peut s'entendre de deux façons :

  • "le signe de la croix", c'est-à-dire de quoi la croix est-elle le signe, ce qui implique le sens, la signification, la symbolique de la croix. Ceci est développé à partir de l'Écriture.
  • "le signe de croix", c'est-à-dire la gestuelle (l'histoire de cette gestuelle, sa signification…). La signification de cette gestuelle plonge radicalement dans l'étude de l'Écriture.

Nous avons transcrit les deux interventions journalières de J-M Martin. Chacune dure moins d'une heure : celle du matin consiste en général en la lecture d'un ou plusieurs textes, celle de fin d'après-midi part de questions écrites posées par les participants. Nous avons mis aussi les homélies commentant les textes de la messe du jour, avec parfois l'introduction à la célébration. (Les textes eux-mêmes sont tirés de la Bible de la liturgie)

J-M Martin est originaire de la région de Nevers, chercheur en théologie et philosophie, ancien professeur à l'Institut Catholique de Paris, il consacre sa retraite à l'étude et à la méditation de textes, en particulier des écrits de saint Jean et de saint Paul mais aussi des écrits chrétiens du second siècle. Aussi les textes abordés au cours de cette retraite sont tirés de saint Jean, de saint Paul et des Odes de Salomon.

Deux choses particulières sont à noter, l'une à propos des textes de Paul, l'autre à propos du dernier jour. Le premier texte lu est l'hymne aux Philippiens de saint Paul (Ph 2, 6-11), et proposition est faite de lire seul, en cours de journée, le chapitre 15 de la première épître aux Corinthiens. En raison d'un afflux de questions, ce chapitre est finalement commenté pendant les deux interventions du troisième jour. Or ce texte sur la Résurrection est vraiment une référence, et comme deux heures ne sont que peu de choses, nous avons complété par des commentaires issus d'autres sessions de J-M. Martin.

Au cours de la retraite il conduit le groupe mais précise : « Je ne récite pas des choses que j'aurais pensées d'avance, je pense avec vous en même temps, j'essaie, j'essaie aussi un petit peu en avant parce qu'en principe je suis là pour conduire ».

Dans les sessions et retraites, l'après-midi du dernier jour est en général consacré à un tour de table.  Ce sont des paroles très personnelles que partagent les participants qui disent ce qu'ils ont entendu, du lieu où ils sont. C'est un exercice important en fin de retraite ou de session, car il oblige à un effort pour garder en mémoire ce qui a bougé en eux et ce qui reste comme chemin ouvert à parcourir. Nous avons gardé une assez grande partie de ce travail.

Les notes de bas de page sont de nous pour la plupart. Dans le cas contraire, nous donnons leur auteur. Celles de J-M Martin proviennent d'autres sessions ou retraites.

Nous rappelons que notre transcription est aussi fidèle que possible. Néanmoins, le passage de l'oral à l'écrit entraîne d'inévitables modifications. Les titres, par exemple, sont ajoutés pour la clarté de la lecture, ainsi que les paragraphes qui essaient de mettre en relief l'organisation de la pensée. Quoi qu'il en soit, il faut nous excuser des erreurs que nous avons pu commettre et dont J-M Martin n'est évidemment pas responsable. La question des majuscules à mettre ou non à des termes comme pneuma ou résurrection étant insoluble, nous les avons en majorité laissés sans majuscules. À noter que le terme pneuma (esprit, souffle) tel qu'il figure dans ce cahier désigne toujours un pneuma positif, et en général il désigne le pneuma de résurrection, ce qu'on appelle en général Esprit Saint.

La transcription de cette session a été faite une première fois en 2011 sous forme de cahier pour diffusion auprès du public habituel de J-M Martin. Elle vient d'être modifiée dans sa présentation en vue d'une diffusion sur le blog "La Christité".

Un grand merci à Jean-Marie Martin pour tout ce qu'il nous apporte et bonne lecture à tous.

 

 Plusieurs autres messages complètent cette transcription :

D'autres messages paraîtront sur la croix, on les trouvera dans le tag croix. Le premier portera sur la Croix-limite des valentiniens.

 

Table des matières de la transcription

 

Présentation de la retraite et de la transcription par C. Marmèche et C. Netzer

Chapitre I – Approche de la croix et du signe de croix

 I – Questions qui se posent
     1) Le signe qu'est la croix
     2) Le signe de croix comme gestuation
     3) La nécessité de se poser des questions
II – Sensibilisation
     1) Premiers symbolismes et fonctions de la croix
     2) Le rapport à la croix aujourd'hui
     3) Divers aspects de la croix dans la société
     4) Pourquoi la mort sur la croix ?
Homélie sur Mt 12, 14-21

Chapitre II – Philippiens 2, 6-11 : kénose (vide) et exaltation (emplissement)

I – Étude de Ph 2, 6-11
     1) Deux remarques préalables
     2) Référence du texte à l'Ancien Testament
          a)Le double témoignage : l'A T / le "nous" des apôtres
          b) L'écriture de saint Paul dans sa référence aux deux Adam
          c) "Morphê" et "Comme un homme" : référence à Gn 1-3
     3) Lecture suivie de Ph 2, 6-11
II – Réflexions à partir de questions
      1) La nécessité de dé-théologiser notre lecture de l'Écriture
      2) Image et semblance en Gn1
      3) Nature, surnature et préternaturel
      4) Reprise de sujets déjà abordés
      5) La parole de Gn 1 et la notion de création
          a) Le mot Logos et la notion de Nom aux premiers siècles
          b) Relation entre les deux Adam et les deux espaces (servitude/liberté)
Homélie sur Gn 18, 1-10a ; Col 1, 24-28 ; Luc 10, 38-42

Chapitre III – 1 Cor 15 : La résurrection

     1) Versets 1-1. L'Évangile au singulier
     2) Versets 12-19. La résurrection en question
     3) Versets 20-28. Le Christ et Adam de Gn 3
     4) Versets 35-38. Semence et corps des ressuscités
         Parenthèse sur la symbolique du vêtement
     5) Versets 39-53. Le Christ et Adam de Gn 2
             a) Versets 39-44. Premières distinctions (psychique-pneumatique…)
             b) Préciser les distinctions et les rapports entre les mots
             c) Versets 45-49.Christ pneumatique/Adam psychique ou boueux
            d) Versets. 50-53. Dernières distinctions (chair-sang…)
     6) Dernière remarque et dernières questions                                                  
Homélie sur Mt 12, 38-42, Le signe de Jonas

Chapitre IV – Les traces de la verticalité en Jean 1

I – Parcours dans Jean 1
     1) Jn 1, 51. Thème de la verticalité et thème du chemin
          a) Référence à l'échelle de Jacob
          b) Contexte des v. 47-51. Dialogue de Jésus et Nathanaël
               Parenthèse sur les testimonia
          c) Le contexte du baptême de Jésus
          d) Que sont les anges du verset 51 ? Détour par Lc 2, 14
          e) Le Fils de l'homme : chemin entre ciel et terre
          f) Tours et détours du cheminement
   2) Le chapitre 1 de Jean récite l'épisode du Baptême de Jésus
          a) La structure du Prologue (Jn 1, 1-18)
          b) Les liens entre Baptême, naissance et Résurrection
          c) Jn 1, 19-51 : les sept jours de la Création
II – Questions d'anthropologie
     1) Liste glosée des questions individuelles
     2) L'auto-compréhension de l'homme d'Occident
          a) La définition de l'homme par genre et espèce
          b) L'évolution des rapports de l'âme et du corps
    3) La révélation christique
         a) L'homme biblique se pense tout entier par mode d'aspects
         b) La survenue du pneuma christique                                                           
         c) "Les siens". Penser l'unité de l'humanité
    4) Dieu est Homme de toute éternité
         a) Semences christique et adamique en tout homme
         b) Homme est un des noms de Dieu
Homéliesur Mt 12, 46-50 : les liens familiaux

Chapitre V – Textes sur la croix dressée ; anthropologie ; analogie

I – Odes de Salomon
     1) Ode 26 et 27 ; odes 28 et 42 (extraits)
     2) Se laisser configurer par la croix, revêtir la croix
II – La thématique ciel/terre en Jn 3, 7-18
     1)  Jn 3, 14-18. La croix qui sauve unit ciel et terre
          a) Versets 14-15 : La hampe du serpent et le bois de la croix
          b) Verset 16 : Le Fils un et les enfants ; le serpent un et les serpents
          c) La symbolique du serpent
          d) Versets 16-18. Espace de jugement et espace de salut
     2) Haut et bas, ciel et terre en Jn 3, 7-8 et 12-13
          a) Versets 7-8. Naître d'en haut. Le rapport à l'insu
          b) Versets 12-13. Le Christ jonction entre ciel et terre
    Programme des jours à venir
III – Réponses à des questions
     1) La conception de l'homme dans le Nouveau Testament
          a) Penser l'homme en termes de postures et de relation
          b) Penser notre rapport à Dieu dans une véritable altérité
     2) Précisions sur des choses vues
IV – L'analogie
    1) L'analogie chez saint Thomas d'Aquin
        Approche de l'analogie par l'usage des quantités
          Analogie de proportionnalité
          Les transcendantaux
     2) Parler de Dieu par analogie et non par concept
     3) Précisons à partir de questions
       Homélie sur Jr 1,1.4-10 et Mt 13, 1-9, la parabole du semeur

Chapitre VI – La souffrance et la croix

I – Lecture de trois textes de l'évangile de Jean
     1) La guérison en Jean 5, 1-9. “Porter sa croix”
          a) Remarques générales à propos du texte
          b) Guérison de l'homme gisant-passif-immobile
          c) Quel rapport avec la croix ?
      2) Jean 8, 28 : l'élévation
      3) Jean 12, 27-28 et 30-32 : le trouble et la gloire
II – Pourquoi la souffrance et le mal ?
         a) Deux questions sur la souffrance et le mal
         b) Mise en question de la question
         c) Quatre indications pour conclure
III –  Brève histoire de la croix et du signe de croix
     1) Quelques indications sur un document
         a) Se marquer ou être marqué : tav, sphragis, chrisma…
         b) Représentations de la croix
         c) Le signe de croix.
     2) Deux informations tirées d'un autre document
  Préparer une parole de fin de retraite
  Homélie sur 2 Cor 5, 14-17 et Jn 20, 1-2. 11-18

Chapitre VII – La crucifixion en saint Jean, paroles de fin de retraite

I – La crucifixion en saint Jean
    1) La Passion comme intronisation royale du Christ
     2) La crucifixion selon Jean 19, 28-37
                Parenthèse : le témoignage du Baptiste sur l'agneau de Dieu
     3) Eau, sang et pneuma en 1 Jean 5, 5-10
          a) Première lecture du texte
          b) Nouvelle lecture attentive aux énumérations
     4) La totalité du mystère telle que méditée par Jean
Homéliesur Ga 2, 19-20 ; Mc 3, 31-35 ; 2 Cor 5, 14-17
II – Douze paroles des participants en fin de retraite