Le Forum 104 à Paris offre un lieu de rencontre entre expérience chrétienne et nouvelles quêtes spirituelles. En 2011-2012, Jean-Marie Martin est venu y animer un cycle de cinq rencontres sur l'énergie.

« Le thème affiché de l'énergie nous a conduits à méditer des termes comme dunamis (puissance active), comme énergéia (mise en œuvre) chez saint Paul, le verbe œuvrer (ergazesthaï) et ergon (œuvre) chez saint Jean en particulier, et finalement nous a invités à trouver un mot plus fondamental, de l'originaire même de ces termes dans les Écritures, à savoir le terme de pneuma (esprit, souffle, vent, Esprit Saint…). Nous avons proposé d'abord une approche générale de ce terme dans sa complexité, sa richesse, ses capacités symboliques multiples. Ensuite nous avons lu le Prologue de l'évangile de Jean où le mot pneuma ne se trouve d'ailleurs pas, mais nous avons trouvé un bon nombre d'équivalences. Finalement nous avons trouvé le terme même de pneuma dans le texte assez récapitulatif qui se trouve dans la première lettre de Jean au chapitre 5. »

De nombreuses notes rajoutées par Christiane Marmèche, complètent, élargissent ce qui a été dit et font de nombreux liens vers d'autres messages du blog dédié à J-M Martin.

 

L'énergie en st Jean et st Paul

Le pneuma (Esprit Saint et autres)

 

Energie par J-M MartinDans ce message figurent :

  1. Des fichiers à télécharger contenant en particulier la totalité de la transcription.
  2. La liste des chapitres de la transcription avec des liens vers chacun.
  3. La présentation du cycle et de la transcription par Christiane Marmèche et Colette Netzer (c'est la présentation qui figure dans la transcription complète disponible en fichier docx et pdf)
  4. La table des matières (dans les fichiers pdf et docx elle figure avec les pages correspondantes).

 

1) Fichiers téléchargeables

 

  • un fichier pdf contenant le titre, la table des matières et la présentation  : ENERGIE__titre__index__presentation ;
  • 2 fichiers pdf avec la totalité de la transcription, titre et table des matières, prêts pour un tirage sur papier en recto-verso avec reliure de 1 cm : ENERGIE__Partie_1 (tout le début avec le ch I) ; ENERGIE__Partie_2 (ch II à IV).
  • la même chose en un seul fichier docx : ENERGIE__J_M_Martin. Attention pour le téléchargement : si vous téléchargez simplement en faisant clic droit, la pagination risque de changer ; il est donc préférable de cliquer sur le lien (clic gauche) pour ouvrir le fichier car il s'affiche avec la bonne pagination, et ensuite de faire "enregistrer sous".

 

2) Liens vers les chapitres de la transcription et autres

 

Voir aussi un message faisant le lien avec les traditions asiatiques comme annoncé dans la présentation du cycle : En écho au pneuma (Esprit Saint...) du NT, le "ki" (souffle-énergie) japonais selon Maître Masamichi Noro.

Et pour ceux qui ne le connaissent pas, voir Qui est Jean-Marie Martin ? (ses lieux de recherche, ses articles…) et Mise en garde (réflexions sur le contenu des transcriptions et sur la difficulté éventuelle à approcher la pensée de J-M Martin).

 

3) Présentation du cycle et de la transcription

par C. Marmèche et C. Netzer

 

Le Forum 104, centre culturel situé 104 rue de Vaugirard à Paris 6ème, offre un lieu de rencontre entre expérience chrétienne et nouvelles quêtes spirituelles. En 2011-2012, pour la sixième année, Jean-Marie Martin, théologien et philosophe, est venu y présenter son approche des textes du Nouveau Testament et de leurs commentaires des premiers siècles. Son parcours-méditation contribue en effet au projet du Forum qui est de créer un espace d'échange entre les recherches spirituelles accueillies toute l'année dans ses onze salles.

En 2011-2012, J-M Martin nous a proposé une réflexion sur le thème de l'Énergie. Comme l'a rappelé Yvon Le Mince :

« Jusqu’à une période récente, l’emploi du mot "énergie" se cantonnait majoritairement dans le domaine des sciences physiques ; ailleurs, il était plutôt question de force, de puissance ou de pouvoir. Les choses ont bien changé. Le mot, devenu quasi magique, s’emploie dans tous les domaines de l’existence : tout est énergie ! L’influence des traditions asiatiques a beaucoup joué dans ce sens : qi chinois et prana indien. Cette vision "énergétique" de la vie est-elle étrangère à la voie christique ? Y joue-t-elle exactement le même rôle que dans les autres traditions ou témoigne-t-elle d’un apport original ? »

Ce thème de l'Énergie a été traité en cinq séances réparties d'octobre à mars. C'est la transcription de ce cycle qui figure ici, mais les chapitres ne correspondent pas exactement aux séances. En effet, les échanges et débats ont été nombreux et ce genre d'exercice, très profitable aux participants, ne se prête pas bien à la transcription. Nous avons donc gardé seulement quelques grosses questions qui ont été regroupées ou intégrées au développement général et nous avons regroupé l'ensemble en 4 chapitres. Nous signalons également que nous n'avons pas de doctrine précise au sujet du mot pneuma qui s'écrit selon les cas avec ou sans majuscule. Nous essayons de nous référer au sens et à la présence d'une majuscule au mot esprit correspondant mais cela n'a rien de déterminant.

Ceci étant, nous avons gardé le souci d'une transcription aussi fidèle que possible. Pour la clarté de la lecture, nous avons ajouté les titres et les paragraphes qui n'existent pas dans le développement oral, en essayant de mettre en relief l'organisation de la pensée. Quand il y a des notes, leur origine est précisée ; dans le cas contraire, elles sont de la rédaction. Quoi qu'il en soit, il faut nous excuser des erreurs que nous avons pu commettre et dont Jean-Marie Martin n'est évidemment pas responsable.

La transcription de cette session a été faite une première fois en 2012 sous forme de cahier pour diffusion auprès des participants et des personnes qui connaissaient J-M Martin. Elle a été modifiée dans sa présentation pour la diffusion sur le blog "La Christité" dédié à Jean-Marie Martin, et de nombreuses notes ont été modifiées ou ajoutées.

Le titre initial des cinq rencontres était "L'énergie en saint Jean", titre adopté en raison du thème d'année du Forum 104. Du fait que le vocabulaire de l'énergie est quasiment absent chez saint Jean mais assez présent chez saint Paul[1], J-M Martin a consacré la plus grande partie des deux premières séances à lire de courts passages des épîtres de Paul, le tout étant rassemblé dans le chapitre I. Le passage de saint Paul à saint Jean s'est opéré tout naturellement puisqu'en 1 Cor 2, 4 le mot dunamis (puissance) est clairement l'équivalent du mot pneuma (esprit, souffle…)[2], mot qui lui, se trouve abondamment chez saint Jean, et qui désigne l'énergie active de Dieu. Dans sa courte présentation Yvon le Mince parle de l'Esprit Saint en ce sens. Aussi les trois dernières séances ont été consacrées au Pneuma (Esprit Saint…).

Nous vous souhaitons donc de trouver ici de quoi éclairer et enrichir votre approche de l'Énergie et du pneuma (Esprit Saint, souffle, vent…).

 

4) Table des matières

Chapitre I : Première approche du mot énergie et lectures de saint Paul.
   I – Différents emplois du mot énergie.
         a) Le mot énergie dans son usage banal.
         b) Le couple dunamis/énergéia (puissance/acte) en philosophie.
         c) Le mot énergie dans d'autres traditions spirituelles.
  II – Les mots énergie et puissance chez saint Paul.
      1) L'énergie de la Parole.
         a) L'Évangile, Parole œuvrante (Rm 1, 16).
         b) La Parole désœuvrée (Rm 7).
      2) La puissance s'accomplit dans la faiblesse (2 Cor 12, 9).
      3) La parole de la Croix comme puissance active de Dieu (1 Cor 1, 18-25).
      4) "Ma parole" : monstration de pneuma et puissance (1 Co 2, 2-10).
      5) Energéia et accomplissement (Ép. 1, 3-4 et 18-20).
        a) Ep 1, 3-4 : Le passage du séminal de Gn 1 à la manifestation.
        b) Ep 1, 18-20. Le vocabulaire de l'accomplissement.
      6) L'énergie de la mise en œuvre (Ph 2, 13 et 1 Co 15, 37-38).
   III – Débats.
         a) La foi est un "entendre" plus grand que" savoir".
         b) Un peu de botanique : la semence et le fruit.
         c) Le baptême des mots de notre langage.

Chapitre II : Le pneuma chez saint Jean.
   I – Deux points de repère.
         a) Le pneuma se pense à partir de la résurrection.
              Le mot ergon (œuvre) chez saint Jean.
         b) Le spirituel (ou le pneumatique) se distingue du psychique.
   II – Méditer les symboliques du pneuma.
      1) Références des symboles (eau, feu, sang, souffle, odeur, colombe).
         a) Eau (+ vin), feu (+ sang), air (souffle), odeur.
         b) Les verbes du pneuma.
         c) Eau, sang et pneuma en 1 Jn 5. La colombe au Baptême.
         d) Le pneuma du médio-stoïcisme ; la rouah de la Bible hébraïque.
      2) Le pneuma comme espace : il est "le" Lieu, le Royaume. 
      3) La vie de résurrection.
      4) Agapê.
      5) La connaissance et l'assistance.
         a) Pneuma et vérité.
         b) Pneuma de vérité et Paraclet.
      6) Le pneuma comme onction et comme plérôme.
         a) Chrisma (onction) ; Christos (Oint).
         b) Le Plérôme des dénominations.
         c) Correspondances entre les symboliques.
      7) Pneuma de consécration Rapport avec onction et odeur.
   III – Approfondissement de quelques thèmes.
      1) Symboliques de l'onction et du parfum.
      2) Comment percevoir l'Esprit Saint ?
      3) Les dons (énergies) du Saint Esprit. Un et multiples.
            L'Évangile de la vérité:Parabole des apparitions nocturnes.

Chapitre III : Le Pneuma dans le Prologue de Jean.
      1) Précisions préalables sur l'Esprit.
        a) Pneuma et psychê (ou sarx, chair).
        b) L'Esprit Saint comme émanation du Père (et du Fils).
        c) Le couple Christos-Pneuma ou Christos-Ekklêsia.
        d) Le Pneuma accomplit la résurrection.
     2) Lecture suivie du Prologue (Jn 1, 1-16).
        a) Versets 1-4. Lecture du début de la Genèse.
        b) Verset 5. La résurrection annoncée.
        c) Versets 6-8. La thématique du Baptême et de la Transfiguration.
        d) Versets 9-12. Le triple venir de Jésus.
        e) Versets 12-13. La réception de Jésus, éveil d'un "je" insu.
        f) Verset 14. La résurrection du mot sarx (chair).
        g) Versets 15-16. Le pneuma répandu en plénitude sur l'humanité.

Chapitre IV : La récapitulation de 1Jn 5, 5-8 sur eau, sang et pneuma.
      1) Pour situer notre texte : lecture des versets 1 à 12.
      2) Eau, sang, pneuma. Les testimonia.
      3) Le ternaire eau, sang, pneuma (v. 6 à 8).
      4) Les épisodes référents pour eau, sang, pneuma.
                    a) Eau, sang, pneuma au Baptême d'après saint Jean.
                    b) Eau, sang, pneuma à la croix (Jn 19, 31-37).
      5) Nouvelle lecture de 1 Jn 5, 5-6
      Conclusion


[1] Par exemple en Ep 1, 19 on a dunamis, énergéia, kratos, iskhus qui sont un peu équivalents. Et quand Paul dit : « l'Évangile est une dunamis de Dieu » (Rm 1, 16), le mot dunamis ne s'oppose pas à énergéia comme chez Aristote par exemple, mais dit l'activité de Dieu en acte d'accomplir et de sauver.

[2] L'exemple le plus clair chez saint Paul se trouve en 1 Cor 2, 4 où pneuma et dunamis sont en hendiadys, une figure de style : dire une chose à travers deux mots.  Cette équivalence de pneuma et dunamis se trouve chez d'autres, par exemple chez saint Luc Ainsi chez Luc dans l'annonce à Marie, on a un hendiadis de phrase : « L’Esprit Saint (Pneuma Hagios) viendra sur toi, et la puissance (dunamis) du Très Haut te couvrira de son ombre » (Lc 1.35), donc « L’Esprit Saint » et « la puissance du Très Haut »  désignent la même chose.