En 2003-2004, dans le cadre des soirées de l'Arbre à Saint-Bernard-de-Montparnasse, Jean-Marie Martin a fait une étude du Notre Père à la lumière de saint Jean, c'est-à-dire qu'il a recherché dans l'évangile de saint Jean des éclats ou des échos du Notre Père tout en éclairant chacun des éléments (invocation ou demande) du Notre Père. Voici la transcription de l'ensemble des rencontres.

 

Les éclats du Notre Père en saint Jean

 

Dans ce message figurent :

  • Des fichiers à télécharger.
  • La liste des 11 chapitres de la transcription avec des liens vers chacun (vous avez aussi les chapitres dans le tag ).
  • La présentation des rencontres et de la transcription par Christiane Marmèche et Colette Netzer (c'est la présentation qui figure dans la transcription complète disponible en fichier docx et pdf)
  • La table des matières (elle figure dans les fichiers pdf et docx avec les pages correspondantes).

 

En tout début voici plusieurs fichiers téléchargeables (en cas de problème Contacter l'auteur ) :

  • un fichier pdf contenant le titre, la table des matières et la présentationEclats_du_Notre_Pere_Titre_Intro_Table_matieres ;
  • trois fichiers pdf avec la totalité de la transcription, titre et table des matières, prêts pour un tirage sur papier en recto-verso avec reliure de 1 cm : Eclats_du_Notre_Pere_Partie_1  ; Eclats_du_Notre_Pere_Partie_2  ; Eclats_du_Notre_Pere_Partie_3 ; (si vous voulez la totalité en un seul pdf, vous ouvrez la version docx et vous faite "enregistrer sous... pdf")
  • la même chose en un seul fichier docx (attention : si vous téléchargez simplement en faisant clic droit, la pagination risque de changer ; il est donc préférable de cliquer sur le lien, donc clic gauche pour ouvrir le fichier car il s'affiche avec la bonne pagination, et ensuite de faire "enregistrer sous") : Eclats_du_Notre_Pere.

 

Les éclats du Notre Père, J-M Martin

Liste des chapitres avec des liens vers chacun :

 

Présentation faite par Christiane Marmèche et Colette Netzer

 

À l'automne 2003, dans le cadre des soirées de l'Arbre à Saint-Bernard-de-Montparnasse, Jean-Marie Martin proposait de faire une étude du Notre Père à la lumière de saint Jean. La démarche était originale puisque l'évangile de Jean ne contient pas le texte de la grande prière des chrétiens. Mais la longue fréquentation, par J-M Martin, de saint Jean et des auteurs des premiers siècles, lui permettait une semblable approche. Ancien professeur à l'Institut Catholique de Paris, chercheur en théologie et philosophie, il offrait à ses auditeurs de découvrir ou redécouvrir une lecture tout à fait originale du Nouveau Testament et de saint Jean en particulier. Les mois qui suivirent furent donc consacrés à rechercher dans l'évangile de saint Jean des éclats ou des échos du Notre Père.

Par ailleurs deux sessions sur le même thème ont eu lieu : une à Nevers en 1999 et une à Saint-Jean-de-Sixt en 2006. Plusieurs ajouts viennent de ces sessions, surtout de la première.

La transcription qui figure ici a d'abord été faite sous forme de cahier pour les proches de J-M Martin, toutes les notes étant faites par nous-mêmes. Elle a été modifiée pour diffusion sur le blog La Christité, surtout au niveau des notes (ce blog lui est dédié). Le texte lui-même, qui est la transcription des paroles de J-M Martin, est respecté au plus près, avec seulement quelques modifications de style liées au passage de l'oral à l'écrit. Il faut rappeler à ce sujet que Jean-Marie nous fait confiance et quand nous le lui donnons, il le regarde rapidement sans le relire et ne nous demande jamais de faire des corrections ; il ne faut donc pas lui attribuer des erreurs que nous aurions pu commettre et dont il n'est pas responsable.

L'ensemble est organisé selon le déroulement des conférences au fil du temps. J-M Martin a d'abord présenté le Notre Père et ses différentes versions, puis s'est arrêté plus longuement sur le début du Traité sur la prière de Tertullien. Ensuite, il a pris les uns après les autres chaque élément du Notre Père, invocation ou demande. Au cœur de cet ensemble se tient un chapitre consacré à une parenthèse sur le verbe donner dont il pressent que c'est la source insue du Notre Père. Enfin l'ensemble se termine par une mise en perspective du Notre Père à travers la lecture de la grande prière du Christ qui figure au chapitre 17 de saint Jean.

Le thème de la lecture johannique du Notre Père a été plusieurs fois évoqué par J-M Martin, et vous le trouvez traité dans deux autres messages du blog : d'abord  Le Notre Père en Mt 6, 9-13, lecture à la lumière de saint Jean et saint Paul qui reprend de façon courte ce qui est dit ici en onze chapitres ; ensuite Homélie sur Lc 11, 1-4 : le Notre-Père qui vient d'une retraite, commentaire encore plus court ! La lecture de Tertullien faite au chapitre II figure déjà sur le blog : Le Notre Père présenté par Tertullien. Les titres attribués au Christ au IIe siècle.. D'autres extraits sont également déjà parus sur le blog.

Deux annexes avaient été ajoutées dans le cahier initial, elles complètent l'étude présentée ici :

– La première annexe figure déjà sur le blog (Rm 8, 15-27 : Prière et pneuma) il s'agit d'un autre éclairage sur la prière, cette lecture ayant été faite lors de la session de Nevers ; un témoignage de fin de session figure également sur le blog (Témoignage de fin de session sur le Notre Père) avec en complément des extraits de la présente transcription.

– La deuxième annexe (qui figurera prochainement sur le blog) présente des extraits d'un texte de la littérature chrétienne des premiers siècles, l'Apophasis Mégalê dont on ne possède que des fragments cités par quelqu'un qui les réfute. Elle est assez exigeante intellectuellement. Tout au long de son enseignement, J-M Martin a fait référence à ce "petit texte" qui est pour lui de la plus haute importance. Comme il y a fait allusion à propos de réflexions sur le Notre Père, il nous avait paru intéressant de mettre en annexe des extraits de ce texte avec des commentaires puisés dans différentes interventions.

L'intérêt du parcours proposé ici va au-delà d'une simple compréhension immédiate du Notre Père. Comme il le fait souvent, J-M Martin nous offre de découvrir ou de redécouvrir ce qui fait l'originalité de sa lecture de saint Jean. Sa méthode nous décentre de nos habitudes natives et nous oblige à nous recentrer sur une approche du texte qui nous ouvre des perspectives insoupçonnées. On peut avoir une idée de l'ébranlement produit en lisant le témoignage qui figure en fin de la première annexe.

Alors nous pouvons conclure à l'adresse de Jean-Marie Martin avec ce beau témoignage qui vient de la session de Nevers :

« Vous nous introduisez dans cet espace de connaissance du Père qui a sa source dans les cieux et qui est diffusé jusqu'à nous et en nous. Alors merci. »

 

Table des matières de la transcription

 

Chapitre I. Le Notre Père de la liturgie, les versions de Matthieu et Luc .
    I – Regards sur le Notre Père de la liturgie.
         1) Quelques expressions du Notre Père.
                   a) Dieu Père ?
                   b) Le ciel, les cieux ?
                   c) Faire la volonté d'un Père tout-puissant ?
                   d) Dieu nous tente-t-il ?
         2) Remarques plus générales.
                   a) Le Notre Père comme prière donnée par Jésus.
                   b) Absence de nombreux mots-repères dans le Notre Père.
    II – Les versions du Notre Père chez Matthieu et Luc.
         1) Le don de la prière en saint Matthieu.
         2) Le don de la prière en saint Luc.
         3) Qu'est-ce qui est parole de Jésus ?
                   a) Comment recevoir différentes versions d'un même passage ?
                   b) Lecture de l'historien et lecture du croyant.
         4) Différences entre les deux versions du Notre Père.
Pourquoi lire saint Jean en premier ?

Chapitre II. Le Notre Père présenté par Tertullien.
    I – Début du Traité sur la prière.
                   a) Les titres du Christ.
                   b) Nouveauté christique, nouvelle forme de prière.
                   c) Caractérisations de l'Évangile.
                   d) Caractérisations du Notre Père.
                   e) Jean-Baptiste et Jésus. Les fragments d'Esprit.
                   f) Choses terrestres et choses célestes.
                   g) Prier en secret de façon brève.
                   h) Le Notre Père comme abrégé de tout l'Évangile
    II – Questions sur le texte de Tertullien.

Chapitre III. Notre Père qui es aux cieux…
    I – Dieu comme Père (Jn 17, 1-2).
         1) Dieu "Père, Tout Puissant, Créateur".
                   a) Le mot Dieu.
                   b) Les titres de pantokratôr et de créateur.
         2) La prière du Fils en Jn 17, 1-2.
         3) Deux remarques.
                   a) D'où penser la paternité ?
                   b) "Dans le ciel", c'est-à-dire "dans le secret".
    II – Ep 3, 14-19.
         1) Versets 14-15. La paternité et le Père.
                   a) Posture de prière.
                   b) Le mot patria au sens littéral de paternité.
                   c) Le mot patria au sens classique de descendance.
         2) Versets 16-19. L'espace de l'homme intérieur.
    III – La maison du Père en saint Jean.
         1) Filiation et liberté (Jn 8, 31-35).
         2) Réflexions en écho.
                   a) Le nom du Père, c'est le Fils, le lieu habitable.
                   b) Autres textes sur la maison du Père : Jn 14 et 2 Cor 5.
                   c) Généalogie des verbes qui disent Dieu.
    IV – Regard sur le chemin parcouru.
         1) Rassemblement de choses aperçues.
         2) Questions-réponses.
                   a) Le même et l'autre.
                   b) Quels verbes pour dire Dieu ?
                   c) La question du sexe de Dieu.

Chapitre IV. Soit consacré ton nom
    I – Le Nom et la consécration.
         1) "Que ton nom soit sanctifié": première approche
         2) Le Fils est le nom du Père.
         3) Consécration du Nom et demande de résurrection.
    II – Méditation sur le Nom : Jn 17, Jn 12, Évangile de la vérité.
         1) Les prières de Jésus en Jn 17 et Jn 12.
                   a) La demande de résurrection (Jn 17, 1-5).
                   b) La demande de glorification du Nom (Jn 12, 27-28).
         2) Parenthèse : le nom et l'appel.
                   a) Dire, voir, séparer, appeler (Gn 1).
                   b) Connaître le nom par l'appel.
         3) Le nom et la consécration en Jn 17.
         4) Le Nom du Père est le Fils (Évangile de la vérité).
         5) L'invisible du Nom et l'appelable du Nom.

Chapitre V. Vienne ton règne.
    I – Imprégnation mutuelle des mots essentiels.
    II – Royaume, pneuma, vérité.
        1) Demeurer dans la maison du Père (Jn 8, 31-35).
         2) Proximité des mots pneuma, royaume et vérité.
                   a) Quelques textes johanniques à propos du pneuma.
                   b) La royauté chez saint Jean.
         3) La royauté de Jésus dévoilée (Jn 18,28 - 19,22).
                   a) Royaume et vérité (Jn 18, 33-39).
                   b) L'intronisation royale de Jésus (Jn 19, 1-16).
                   c) Il règne à partir de la croix (Jn 19, 19-22).
                   d) Comment entendre le mot vérité en Jn 18, 37 ?
         En guise de conclusion de séance.
         Pour préparer la suite…

Chapitre VI. Soit ta volonté comme au ciel de même aussi sur terre.
    I – Réflexions générales.
        1) Écouter cette phrase à la lumière de Jn 4, 34.
                   a) Relier cette mention au don de la nourriture.
                   b) Le rapport nourriture / volonté du Père (Jn 4, 31-34).
                   c) "Faire" la volonté ?
                   d) Le rapport volonté / œuvre accomplie.
                   e) Bien entendre Que ta volonté soit faite.
                   f) Comme au ciel de même aussi sur terre.
         2) Le don comme ce qui structure le Notre Père.
                   a) La parole de Dieu comme parole donnante.
                   b) Le droit et la violence récusés au profit du don.
         3) Où entendre le mot volonté ?
                   a) Petite histoire du mot volonté.
                   b) Entendre le mot volonté dans la structure volonté/œuvre.
                   c) Pourquoi l'entendre dans la structure du dévoilement accomplissant.
                   d) Entendre "volonté de Dieu" en rapport avec notre naissance d'en haut.
                   e) La structure caché/dévoilé en Ep 1, 5-11 et Ep 3, 4-5.
                   f) Volonté de Dieu et liberté de l'homme.
                   g) La prière de Jésus à Gethsémani (Mt 26, 39-42 et parallèles).
                   h) Dernières remarques sur la volonté de Dieu.
    II – Volonté, semence, pneuma.
         1) Les mots sperma (semence) et thélêma (volonté).
                   a) L'identité de sens entre sperma et thélêma.
                   b) Le fils est selon le père (Jn 5, 19 ; Jn 8, 41-44).
                   c) Double semence en quiconque.
                   d) "Que ta volonté soit faite" et les premières invocations du Notre Père.
                   e) Étincelle (ou semence) de christité (Extraits de Théodote).
                   f) Conclusion. Être la volonté de Dieu.
         2)  La volonté et le pneuma insu.
                   a) Être né de Dieu (Jn 3, 3-8).
                   b) Conséquences pour le Notre Père.

Chapitre VII. "Donner", source insue du Notre Père.
         1) Réflexions préalables sur le verbe donner.
         2) Le verbe "donner", insu, éclaire tout le Notre Père.
                   a) Trait caractéristique du verbe donner.
                   b) Rapport du verbe donner aux 4 premières invocations du Notre Père.
                   c) Rapport du verbe donner aux 3 dernières demandes du Notre Père.
         3) Le don : rapport au droit, au devoir, à la violence.
                   a) Approches à partir de Jn 2, 16 et Jn 10.
                   b) Retour au Notre Père.
         4) Le don de soi.
                   a) L'œuvre du Christ. Méditation à partir de Ph 2 et Jn 10.
                   b) Penser en termes d'archétypes.
                   c) Le sacrifice, le don de soi.

Chapitre VIII. Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.
         1) Questionner nos répartitions natives sur le pain.
                   a) Sur quelles distinctions vivons-nous à propos du pain ?
                   b) Comment entendre le mot "pain" dans un autre registre.
         2) Le pain de ce jour.
         3) Méditation à partir de Jean 6.
                   a) Le pain, c'est l'homme, il ne s'achète ni ne se gagne (v.5-6 et 70-71)
                   b) La question des signes chez saint Jean (v. 25-30).
                   c) Le don de la manne et le don du pain véritable venu du ciel (v. 31-35).

Chapitre IX. Pardonne-nous… comme nous pardonnons...
    I – L'espace où entendre le mot "péché".
        1) La région du (par)don.
                   a) Le bon berger s'oppose au voleur, au violent, au salarié.
                   b) Les deux espaces régis.
         2) Penser le rapport du péché et du pardon.
                   a) Le vocabulaire du péché.
                   b) Le sens du mot péché dans l'Évangile.
                   c) D’où entendons-nous nativement le mot péché ?
                   d) D'où s'entend le mot péché dans l'Évangile ?
    II – Réflexions sur le pardon et le péché.
         1) Pardonne-nous comme nous pardonnons.
         2) Éclairages sur pardon et péché (Jn 1, 29).
                   a) Être fils et être pardonné.
                   b) Le péché du monde et le prince de ce monde.
         3) Les questions de l'Occident bousculées (Jn 9, 1-3).
                   a) Qui est responsable ?
                   b) L'Évangile rejette l'accusation au bénéfice du pardon.
                   c) Pourquoi le mal ?
                   d) L'œuvre de Dieu.
         4) Dernières considérations sur le mal et le pardon.
                   a) Ce monde-ci est en train de partir, le Royaume en train de venir.
                   b) Le péché : un rien qui n'est pas rien pour nous.
                   c) Repères pratiques.

Chapitre X. Ne nous introduis pas dans la tentation mais délivre-nous du mal
        1) Les récits de tentation dans la Bible.
                   a) Rapport entre la tentation et le mal.
                   b) Dans la Bible, qui tente ?
                   c) Dans l'Évangile, penser la tentation en terme d'espace.
                   d) Parenthèse. L'espace de marché comme espace de violence (Jn 2).
                   e) D'autres visages de la tentation : défi, épreuve…
                   f) Pourquoi Jésus tente-t-il Philippe (Jn 6) ?
         2) Le tentateur, celui qui met à l'épreuve, le Mauvais…
                   a) le tentateur n'est ni un être abstrait ni une personne.
                   b) a question de savoir qui tente est-elle bonne ?
                   c) La question de la cause à propos de l'aveugle-né (Jn 9).
                   d) Sujet avec des attributs  / espace avec des caractérisations.
                   e) Un exemple gestuel (Jn 2), un exemple verbal (Jn 18).
         3) Entendre les mots bien et le mal dans l'Évangile.
                   a) "Bien et mal" ou "bon et mauvais" ?
                   b) Le rapport au bien et au mal dans l'Évangile.
                   c) Comment penser le bien ?

Chapitre XI. Le Notre Père à la lumière de Jn 17, 1-19.
    I – Éclats du Notre Père en Jn 17.
    II – Lecture suivie de Jn 17, 1-19.
         1) Jn 17, 1-8.
                   a) Versets 1-5.
                   b) Versets 6-8.
         2) Jn 17, 9-19.               
                   a) Versets 9-10 : Prier pour ceux que le Père lui a donnés.
                   b) Verset 11a. Le thème du monde.
                   c) Verset 11b. Les thèmes du sacré, du nom et de l'unité.
                   d) Verset 12. La garde des hommes et la perte de la perdition.
                   e) Verset 13. Le thème de la joie.
                   f) Versets 14-16. Être dans le monde et être du monde.
                   g) Versets 17-19. Le thème de la consécration.